La création d’une newsletter : les 7 étapes en or

Newsletter les régles en or

Dans le monde de l’email marketing, la newsletter est votre meilleur allié. Voyons ensemble pourquoi !

Selon un vaste rapport sur les newsletters du groupe Nielsen Norman, « les lecteurs sentent un attachement à leur société grâce, principalement, à leurs newsletters. Une newsletter est perçue de manière personnelle parce qu’elle arrive directement dans la boîte de réception mail. Les internautes ciblés ont une relation de correspondance continue grâce à elle… L’aspect positif de cette relation affective permet de créer beaucoup plus qu’un lien entre les utilisateurs et une entreprise qu’un site Web ne le permettra jamais. « – Nielsen Norman

Alors, comment pouvons-nous garder ce lien avec nos clients et nous assurer de rester connectés à nos lecteurs ? Suivez ces sept étapes en or :

1. Soyez informatif

Une newsletter se doit, en premier lieu, d’être pertinente, instructive, intéressante et éducative. Raconter une une « histoire utile » est aussi la façon pour vous de trouver et de fidéliser vos clients et utilisateurs de votre bulletin d’information. Mais qu’est-ce que les gens considèrent un contenu comme étant précieux ?

Selon le Nielsen Norman Group, plus de 40% des utilisateurs ont déclaré que chacun des aspects suivants apportent une valeur ajoutée indéniable :

Informe des nouveautés ou actions liées à l’entreprise (mentionné par les 2/3 des utilisateurs)
Informe sur des intérêts personnels
Informe sur des événements et dates importantes
Promulgue un produit ou service

Voici quelques exemples de contenu informatif. Vous pouvez inclure dans un bulletin d’information :

  • liens vers les articles du blog
  • conseils et tutoriels
  • nouvelles de l’industrie, de son marché et de son environnement
  • événements et dates à retenir
  • faits intéressants
  • commentaires
  • photos
  • concours et gagnants de concours
  • nouvelles de la société – les mises à jour, améliorations, les nouveaux produits, les prix, les projets de bénévolat, etc.
  • infographies (bientôt un article sur la tendance du moment la dataviz)
  • webinaires ou vidéos
  • témoignages
  • recettes
  • photos des Fan
  • etc (la liste est longue)

2. Ne soyez pas un vendeur arrogant

Pensez à la durée d’attention comme un media de confiance que votre lecteur a accepté de recevoir dans sa « maison » / boîte de réception. Si vous laissez entrer dans votre foyer une personne qui se transformera instantanément en un vendeur arrogant, vous réfléchirez à deux fois à lui ouvrir la porte à nouveau. Si vous voulez parler d’une vente ou d’un produit dans votre newsletter, faire comme un ami le ferait et restez en là.

3. Un texte bref qui transforme

Devinez combien de temps un internaute passe en moyenne à la lecture d’un bulletin d’information ? 51 secondes ! Pensée à la durée d’attention du lecteur lors de l’écriture de celui-ci. Gardez votre contenu digeste avec des blocs de contenu, de brefs textes de présentation, des captures d’écran lorsque vous en avez, des listes à puces, y compris des boutons d’appel à l’action cela aura pour but d’alléger la lecture de votre bulletin d’information. Il faut satisfaire vos lecteurs avec juste assez d’informations tout en les laissant désireux d’en savoir plus. Le but d’un bulletin d’information étant bien souvent de les amener à votre site, blog ou réseau social pour plus d’informations. Le point d’un bulletin d’information n’est pas de pas faire une vente mais de construire une relation avec votre public, pour informer / éduquer et accrocher avec quelques clics… qui, avec un peu de chance, finira par conduire à une vente.

Votre message doit être clair, fort et appeler à l’action après chaque bloc de contenu. Ainsi vos lecteurs sauront qu’ils doivent  « En savoir plus », « Lire la suite » ou bien encore « Voir la vidéo » pour avoir plus de détails.
La newsletter doit être facile à lire, il faut la considérer comme ayant le rôle d’une conseillère qui rendra la vie plus simple au lecteur et qui lui proposera les solutions que le lecteur attendait.

Autre point essentiel que nous allons aborder ci-dessous, le bulletin d’informations doit communiquer ces avantages et revendications en seulement quelques caractères dans la ligne d’objet du mailing… d’où la toute puissance de l’objet du mail.
Ce qui nous amène au 4eme point, une newsletter doit être cohérente.

4. Être fiable et cohérente

La fiabilité d’une newsletter est le fait de proposer une fréquence, que ce soit quotidienne, hebdomadaire, mensuelle, etc… mais surtout de s’y tenir.
Si vous proposez aux lecteurs de retrouver votre bulletin chaque semaine, il vaut mieux être là ! Proposez aux lecteurs que la fréquence d’envoi de vos newsletters peut être un moyen également efficace pour lier avec lui une relation avec votre lecteur une relation de confiance… dès lors, respecter vos engagements vous rendra plus crédible aux yeux des internautes.

Une grande majorité d’utilisateurs attendent avec impatience de recevoir leur bulletin d’informations et la plupart déclarent qu’ils font partie intégrante de leur routine. Très peu de moyens de promotions peuvent prétendre à ce degré d’implication du lecteur !

5. Avoir une entrée en matière convaincante

Les premières impressions sont importantes pour établir tout type de relation, professionnelle ou personnelle. La façon de vous présenter à quelqu’un peut engendrer un intérêt à poursuivre une conversation.
Cela est valable également pour la ligne Objet de votre courriel newsletter. Si l’objet n’est pas convaincant, intéressant, intrigant ou ne suscitant pas la réflexion, par exemple, votre lecteur ne cliquera pas sur votre mailing, soyez en sûr. Une réflexion importante doit être apportée à la création du texte de votre objet, cela va avoir un poids indéniable sur le taux d’ouverture de votre newsletter.

Dans l’étiquette de votre e-mail professionnel, indiquez clairement d’où vient votre bulletin électronique : typiquement, utiliser votre nom de société est vivement conseillé, il est plus reconnaissable qu’un nom personnel.

En rédigeant votre ligne de sujet du bulletin, évitez d’utiliser des lignes génériques comme: bulletin de Juin, votre bulletin mensuel, bulletin de cette semaine, etc. et assurez-vous de profiter de votre pré-tête pour mettre une phrase d’accroche qui sera pour vous une seconde chance pour accrocher le regard et piquer au vif l’intérêt du lecteur.
Le mot « newsletter » n’est pas instructif ou informatif et repousse la précieuse information sur le contenu du mailing.

6. Répondre à son nouvel interlocuteur

Rien de pire que de parler à un ami qui n’est clairement pas à l’écoute. L’utilisation du fameux « no-reply@ » comme adresse e-mail d’envoi du bulletin indique aux destinataires que les réponses ne seront pas vues et donc que aucun dialogue ne sera possible… Permettez aux lecteurs de répondre à votre newsletter ; répondre à ses interrogations ou à ses commentaires permet à vos lecteurs qu’il y a quelqu’un à l’écoute à l’autre extrémité. Vous recevrez également de précieuses informations qui pourront très bien améliorer votre bulletin pour la prochaine fois.

7. Un processus de désabonnement facile

Les ruptures sont difficiles, mais proposez au lecteur de rompre avec vous calmement. Une personne qui se désabonne de votre newsletter peut faire cela pour plusieurs raisons et il ne faut pas le prendre personnellement.  Laissez vos lecteurs partir facilement s’ils le souhaitent, ils pourront toujours revenir s’ils le souhaitent.  Rendez votre lien de désabonnement facile à trouver, sachez que si la personne ne trouve pas ce lien il pourra toujours déclarer votre mail comme étant une adresse mail délivrant régulièrement du spam. Autant enlever ce lecteur de votre liste de newsletter, non ?

Pour conclure, la création d’un bulletin électronique doit être présentable et efficace… cela prend du temps et nécessite beaucoup plus de travail qu’on ne le pense, mais il crée un lien plus fort avec vos clients que la plupart des stratégies de marketing ne le pourra jamais. Suivez ces sept étapes en or et vos lecteurs vous en seront reconnaissants d’une manière ou d’une autre.

 

Merci grandement au site Vertical response pour le partage de leur article.
Voir l’article original en anglais : http://www.verticalresponse.com/blog/7-golden-steps-to-creating-an-effective-email-newsletter/

Intéressant ?

Un petit j'aime ? ;)