Blog

Les astuces pour wordpress / woocommerce et prestashop

Pourquoi choisir wordpress pour son site internet ?

WordPress avant, oui mais ça c’était avant.

WordPress, à son commencement, n’était pas prévu pour être un système vous permettant d’avoir un site internet complet à la pointe des technologies web. Le système permettait de mettre à jour facilement des articles pour son blog, WordPress c’était un gestionnaire de blog uniquement. Mais ça c’était avant, avant qu’il devienne le CMS le plus complet et le plus utilisé à ce jour.

Les gros avantages de WordPress sur la concurrence.

++ Simple mais complet !

Avec le temps WordPress s’est affiné, devenant de plus en plus complet tout en proposant une interface d’administration simplissime.
En effet, ce CMS a toujours mis en avant la simplicité d’utilisation que cela soit pour l’administrateur ou pour le développeur. Il a su faire la différence avec Joomla et Drupal notamment.

++ We are free

WordPress est gratuit et libre. Pas d’abonnement mensuel (comme Wix par exemple) ni de licence unique à payer.
Il est libre c’est à dire que vous pouvez tout à fait modifier le code pour l’adapter à vos envies si cela vous chante.

++ La communauté wordpress

Du fait que WordPress soit libre et gratuit, la communauté WordPress a su se développer et de nombreux développeurs ont créé des plugins, extensions et autres widgets disponibles gratuitement ou contre une rémunération minime. De plus, il y a toujours une âme charitable pour vous aider à débugger une partie de votre code.

++ De nombreuses extensions (souvent gratuites)

Le nombre d’utilisateurs étant très important à travers le monde, les développeurs ont de plus en plus créé de plugins. La bibliothèque d’extensions est maintenant énorme et l’on trouve très souvent ce que l’on souhaite.

++ Intégration et développement bien pensés

Pour nous intégrateur développeur cela est un vrai bonheur de travailler sur un tel outil, WordPress est léger et flexible. Le webdesign n’est alors plus une torture à intégrer et la pluspart des demandes graphiques sont réalisables sans avoir à réinventer la roue 🙂

WordPress existe déjà depuis 10 ans et dans le web 10 ans c’est 80 ans en âge d’homme.

 

Comment améliorer son Social Selling Linkedin ?

Comment améliorer son Social Selling ?

Le social selling est divisé en 4 parties distinctes qui peuvent répondre à ces grandes questions :

  • Est-ce que votre profil représente une marque professionnelle ?
  • Est-ce que vous avez un réseau important et interactif ?
  • Etes-vous proactif sur votre réseau ainsi que votre profil ?
  • Avez-vous construit des relations professionnelles de confiance ?

Nous allons revenir ci-dessous sur une première explication de ces 4 points.

1. Construisez votre marque

Pour ce faire, remplissez complètement votre profil de façon à intéresser votre lecteur. Comme pour l’algorithme de Google, écrivez simplement et d’une manière tournée vers votre lecteur. Il est d’une grande importance d’être leader d’opinion dans votre secteur d’activité. Vos posts doivent être des articles faisant référence dans votre domaine, écrivez des articles pouvant grandement intéresser votre réseau.

« 81% des acheteurs sont plus susceptibles d’interagir avec une marque professionnelle forte » (source Linkedin)

En plus des informations habituelles (image/nom/poste/activité/etc..), pensez à renseigner votre parcours ainsi que vos réalisations dans des formats multimédia pour être plus attractif.

Mettez en avant l’expertise, la plus-value que vous pouvez apporter, dans le cadre de votre domaine d’activité professionnelle.

2. Établissez un réseau de prospects solides

Sachez utiliser toutes les subtilités disponibles sur la plateforme sociale professionnelle Linkedin pour dénicher les prospects susceptibles d’être intéressés par vos services ou vos publications et partages.

Pour ce faire, utilisez l’outil de recherche très performant de Linkedin ou bien encore effectuez des publicités ultra ciblées. Avec de la pratique et de l’expérience, vous pourrez créer des publications sponsorisées ciblant, de manière chirurgicale, vos clients potentiels.

« Les commerciaux qui dépassent leurs quotas interagissent sur Linkedin avec leurs prospects 39% plus souvent que les autres » (source Linkedin)

Usez aussi de l’outil Sales Navigator pour puiser dans les profils pouvant vous intéresser et présentez-vous aux contacts de deuxième et troisième niveau. Pour encore plus d’efficacité, faites-vous présenter !

Soyez observateur et voyez les points communs qui peuvent vous rassembler vos prospects et vous-même. Vous créerez ainsi de vraies relations et une véritable interaction. Cela fera monter votre « indice » de Social Selling.

Dernier conseil, un module fort intéressant est à disposition sur le réseau social pro Linkedin qui vous donnera une information très importante : « Qui a consulté votre profil ? ».
Vous saurez ainsi les personnes qui se sont intéressées à votre profil, ces contacts sont des clients / partenaires qui ont fait une première démarche auprès de vous et donc qui seront plus enclin à échanger avec vous.

3. Échangez, partagez, communiquez

Pour créer des relations dans le temps, il faut partager des articles pertinents, commenter sur les articles de vos prospects. Publiez également régulièrement pour créer du contact et également développer votre image de marque professionnelle.

« Vous serez 70% plus susceptible d’obtenir un rendez-vous ou de conclure une vente si vous faites partie d’un groupe Linkedin » (source Linkedin)

Partager des informations utiles pour votre réseau permet de renforcer l’aspect personnel de vos relations. Vous apportez le plus, l’information en plus, vous apportez des pierres en plus pour l’image que vous souhaitez communiquer. Vous formez ainsi un nuage d’informations (un cloud) qui permet de vous définir en tant que personnalité influente dans votre domaine.

Suivez l’actualité qui concerne votre activité, cela pour avoir une réactivité importante. Les premiers à dégainer seront les premiers à être partagés. Vous êtes doublement gagnant : vous êtes au courant de ce qui se passe dans votre environnement et vous devenez une personnalité à suivre pour ne rien louper de l’actualité de votre secteur d’activité.

Soyez actif : faites partie des groupes où vos prospects sont très présents. Publiez des commentaires pertinents, réfléchis et constructifs le plus souvent que vous le pouvez. Soyez un membre actif du réseau que vous avez créé.

Lorsque vous contactez une personne pour la première fois, servez-vous des informations glanées sur son profil pour faire mouche. On dit souvent que la première impression est la bonne. Contactez votre prospect de manière réfléchie en personnalisant au maximum votre message.

4. Construisez de vraies relations

Pour créer des relations dans le temps, il faut partager des articles pertinents, commenter sur les articles de vos prospects. Publiez également régulièrement pour créer du contact et également développer votre image de marque professionnelle.

Communiquez directement avec les décideurs, en gagnant leur confiance.

« 73% des acheteurs BtoB préfèrent traiter avec des commerciaux qui ont été suggérés par quelqu’un qu’ils connaissent » (source Linkedin)

Ajoutez les nouveaux contacts que vous avez effectués dans la « real life ». Vous aurez ainsi un lien supplémentaire avec ce contact et vous accéderez également à tous ses contacts. Vous élargissez ainsi votre « carnet d’adresses » et augmentez vos chances d’acquérir de nouveaux clients.

Etablissez des contacts avec les décideurs et hauts cadres de manière multimédia : contact linkedin, facebook, viadeo, tout autre réseau formel ou informel, téléphone, mails, etc… Ne vous contentez pas d’un seul moyen de communication. Démontrez que vous êtes omniprésent dans votre domaine d’activité.

Pour finir je dirais que je vous conseille d’utiliser Linkedin de la même manière que vous cultiviez votre relation avant les réseaux sociaux : donnez des nouvelles de temps en temps, prenez-en également, donnez des conseils, des solutions lorsque cela se présente.
Une relation doit être entretenue dans le temps et le moment venu, votre contact se transformera peut-être en votre meilleur client.

En soignant ces 4 points importants, vous allez améliorer sensiblement votre indice de Social Selling. Vous aurez un réseau actif qui vous apportera beaucoup professionnellement et grâce à l’indice Social Selling votre position au sein du moteur de recherche interne de linkedin en sera grandement amélioré.

Vous savez ce qu’il vous reste à faire, réseautez… Et réseautez de manière pertinente en suivant ces quelques conseils.

A bientôt pour un autre article (sur facebook cette fois-ci)

Compresser ses images sur wordpress

Aujourd’hui je vais vous parler de l’importance de compresser les images de votre site internet.

Un site internet lent c’est un site qui risque de faire fuir vos internautes tout d’abord. La frustration précipitera ceux-ci à naviguer vers un site de vos concurrents. Au-delà de cette première problématique, un site internet lent va être dégradé par Google dans son positionnement. En effet le navigateur de recherche va privilégier un site concurrent plus rapide ; Google voulant toujours proposer la meilleure expérience utilisateur (UX in english) à ses internautes.
D’où la nécessité de travailler sur la vitesse de chargement de votre site internet.

Il faut savoir qu’en règle générale les images représentent entre 70 et 85% du poids d’un site internet. C’est ainsi le premier point à travailler pour améliorer la réactivité et la vitesse de votre site web. Pour cela il existe plusieurs techniques mais je vais vous parler de trois d’entre elles.

1. Compresser ses images avec Photoshop

La première option possible est de compresser ses images avec Photoshop. Pour cela cliquez sur Fichier puis Exportation et pour finir Exportation pour le web. A vous ensuite de placer le curseur au plus près du niveau de qualité souhaitée et d’un poids de l’image raisonnable.

compresser image wordpress

Egalement si vous avez pris votre photo avec un téléphone ou appareil photo, pensez à mettre votre image sur un 72dpi et non pas sur 300dpi. Pour faire simple 72dpi c’est pour regarder l’image sur un écran et 300dpi c’est pour l’impression. Pour cela, cliquer sur Image, puis Taille de l’image pour finir dans résolution assurez-vous de bien être en 72dpi.

taille d'image

2. Compresser ses images en ligne

Vous n’avez peut être pas Photoshop et souhaitez tout de même compresser vos images pour votre référencement : c’est encore possible. Pour se faire rdv sur la compression en ligne. Plusieurs sites existent pour remplir cette tâche.

Mon petit préféré, même si l’ergonomie du site n’est pas spécialement bien pensé, est Convertir une image. Vous pouvez d’ailleurs grâce à ce site créer votre favicon.ico. La compression est efficace et rapide.
Je peux également vous parler de Compressor qui a une ergonomie et un graphisme tendance, de plus vous avez moyen de voir le résultat en ligne de la compression sur votre image.
A vous de choisir 🙂

3. Compresser ses images avec WordPress

Vous avez encore une possibilité pour compresser vos images. Cette méthode peut être utilisée en complément de la première ou deuxième méthode.
J’utilise de temps en temps une extension de compression de vos images sur WordPress, un moyen simple et rapide de réduire la taille de vos images sur votre site internet. Cet outil wordpress va compresser toutes les images de votre site internet, que cela soit les miniatures générées automatiquement ou les grandes versions originales de vos images.
Le nom de cette extension est WP Smush vous n’avez qu’à le télécharger à partir du repertoire WordPress, l’installer et cliquer sur Bulk !
La version gratuite vous oblige à compresser vos images en plusieurs fois, mais rien de bien contraignant.

Dans la même thématique, je rédigerai bientôt un article sur les outils vous permettant de tester la rapidité de votre site internet. N’hésitez pas à me suivre sur facebook pour connaître le sujet de mes futurs articles.

Et toujours pour toute question : cedric[@)envision.fr